RETOUR - Page précédente

ALTERNARIA ET CLADOSPORIUM

Parmi les moisissures analysées dans l'air extérieur, nous retiendrons plus particulièrement Alternaria et Cladosporium pour leur abondance et/ou leur allergénicité.

 

Alternaria vu au microscope

Alternaria est très répandu dans l'atmosphère (2 à 5 % de la mycoflore atmosphérique). Cette moisissure, donne des colonies plutôt duveteuses, allant du gris au noir. On la retrouve dans le sol, mais elle parasite aussi les végétaux en décomposition et les débris organiques (aliments, fruits et légumes). C’est le seul allergène d’origine mycotique avec lequel il soit actuellement possible de réaliser une désensibilisation.

Seuil à risque : environ 500-1000 spores/m3/jour.

 

 

Cladosporium vu au microscope

Cladosporium est la plus abondante des moisissures. Ses colonies, plus ou moins brunâtres, vont du vert olive foncé au noir et poussent volontiers dans le sol, sur les aliments, les cadres de fenêtres, les textiles, les surfaces peintes, voire sur les plantes mourantes.

Seuil à risque : 8000 spores/m3/jour.

 

  Mentions légales Contacter le webmaster